VANCOUVER — L’ex-promoteur de gaz naturel liquéfié Gordon Wilson intente une poursuite contre le premier ministre de Colombie-Britannique, John Horgan, une députée néo-démocrate et le ministre du Travail de la province pour cinq millions de dollars.

M. Wilson, qui a récemment été congédié, allègue que M. Horgan a tenu des propos diffamatoires à son endroit, plus tôt ce mois-ci, en soutenant qu’il n’avait trouvé aucun compte rendu écrit pour justifier son salaire.

La demande introductive déposée en cour reproche aussi au ministre du Travail, Bruce Ralston, d’avoir expliqué son licenciement par une révision interne qui n’avait trouvé aucun document pour expliquer pourquoi il avait touché 550 000 $ depuis 2013.

Le document évoque également une publication Facebook de la députée Rachel Blaney, qui laisse entendre que l’argent des contribuables aurait pu être utilisé à meilleur escient.

M. Wilson soutient que ses efforts pour promouvoir des entreprises britanno-colombiennes sont pourtant détaillés sur un site web gouvernemental. Il prétend que son congédiement, peu après la victoire électorale du Nouveau Parti démocratique, relevait d’une «vengeance politique» pour son appui à l’ex-première ministre libérale Christy Clark, qui l’avait d’ailleurs nommé à ce poste.

Sur les réseaux sociaux, M. Ralston et Mme Blaney ont tous deux reconnu qu’ils avaient affirmé à tort qu’il n’existait aucune trace du travail effectué par M. Wilson.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!