OTTAWA — Gerry Ritz, l’un des doyens du Parti conservateur à la Chambre des communes, est sur le point de quitter la vie politique.

Des sources ont indiqué à La Presse canadienne que l’ex-ministre de l’Agriculture et député de Battlefords — Lloydminster, en Saskatchewan, devrait annoncer sa démission cette semaine.

Gerry Ritz, 66 ans, a été élu pour la première fois en 1997 au sein du défunt Parti réformiste du Canada et a toujours réussi à conserver son siège jusqu’à ce jour.

Entre 2007 et 2015, il a occupé les fonctions de ministre de l’Agriculture sous le règne du premier ministre Stephen Harper. Il a notamment piloté le dossier phare des conservateurs de réorganiser la Commission canadienne du blé.

En 2008, au coeur d’une éclosion de listériose qui a coûté la vie à une vingtaine de personnes, il a soulevé un tollé général en blaguant sur le sujet. Il avait commenté les conséquences politiques de la crise en disant que cela revenait à «se faire charcuter».

Il a par la suite offert ses excuses pour ce commentaire, que le cabinet du premier ministre Harper avait qualifié de mauvais goût et de complètement déplacé.

Gerry Ritz avait informé le nouveau chef Andrew Scheer de ses projets de retraite plus tôt cet été au moment où celui-ci se préparait à former son cabinet fantôme.

Sous la direction de la chef intérimaire Rona Ambrose, M. Ritz a joué le rôle de porte-parole en matière de commerce international. Le poste sera désormais confié au député ontarien Dean Allison.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!