TRACADIE, N.-B. — Un homme de Ste-Rose dans la Péninsule acadienne s’en tire avec une amende de 1000 $ après avoir reconnu sa culpabilité à deux chefs d’accusation en vertu de la Loi électorale du Canada.

Martial Boudreau, 69 ans, a avoué avoir détérioré, altéré ou détruit volontairement un bulletin de vote et d’avoir sorti volontairement un bulletin de vote du bureau de scrutin le 19 octobre 2015.

L’homme devait subir son procès lundi matin en Cour provinciale de Tracadie mais il a changé son plaidoyer.

Le juge Éric Sonier a accepté la recommandation conjointe de la Couronne et de la défense pour l’imposition de la peine.

Les accusations contre Martial Boudreau avaient été déposées par le directeur des poursuites pénales du Canada.

La peine maximale pour une telle infraction est de 20 000 $ ou un an d’emprisonnement. (Collaboration Réjean Hébert CKRO)

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!