TORONTO — Les plus récentes données sur les ventes de logements font état d’une baisse du nombre d’acheteurs étrangers dans la région torontoise où ces derniers sont soumis à une taxe spéciale.

La taxe de 15 pour cent est imposée depuis avril aux acheteurs de maisons qui ne sont pas citoyens canadiens, résidents permanents ou des entreprises canadiennes. Elle ne vise que les transactions dans la région du Greater Horseshoe — qui s’étend de la région de Niagara à Peterborough.

Le gouvernement avait précédemment dévoilé des données pour la période du 24 avril au 26 mai, qui montraient qu’environ 4,7 pour cent des propriétés vendues dans cette région étaient achetées par des étrangers.

Cette proportion a reculé à environ 3,2 pour cent pour la période du 27 mai au 18 août.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!