OTTAWA — Le gouvernement fédéral se prépare à rapatrier les Canadiens présentement dans les Antilles qui seraient touchés par le passage de l’ouragan Maria.

Il a déjà approché les transporteurs aériens Air Canada, Westjet et Sunwing pour leur demander d’ajouter des vols de retour.

L’horaire des vols dépendra des conditions météorologiques et de la capacité des aéroports sur place, a précisé le secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères, Omar Alghabra.

Ce dernier a indiqué que le gouvernement avait reçu dix demandes d’aide jusqu’à présent.

Au moins une trentaine de Canadiens se trouvent présentement dans la région. Vingt courriels et 13 messages-textes ont été envoyés à ceux qui avaient pris la peine de s’enregistrer auprès du ministère des Affaires mondiale avant leur départ.

Cette main tendue fait suite aux critiques essuyées la semaine dernière par le gouvernement à la suite de la dévastation causée par l’ouragan Irma. Environ 1600 Canadiens avaient été rapatriés de plusieurs îles des Antilles après des jours d’attente.

«Il est très difficile de prévoir la trajectoire de l’ouragan, a souligné M. Alghabra. Aujourd’hui, nous ne nous attendons peut-être pas à ce qu’il s’abatte sur un endroit populeux, mais ça pourrait changer. Notre travail est d’être prêts.»

L’ouragan Maria de catégorie 5 a touché mardi les îles de la Martinique, de la Dominique et de la Guadeloupe où il a fait un mort. Ses vents atteignaient 260 kilomètres à l’heure.

Il se dirige maintenant vers d’autres îles des Antilles déjà dévastées par un autre ouragan de catégorie 5, Irma.

Le gouvernement invite tous les Canadiens qui auraient besoin d’aide à contacter le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence d’Affaires mondiales Canada par courriel à sos@international.gc.ca ou en composant le (613) 996-8885.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!