HALIFAX — Un juge a acquitté jeudi un ancien chauffeur de taxi de Halifax accusé d’avoir agressé sexuellement une passagère. Il a affirmé croire la victime, mais a reproché à la Couronne de ne pas avoir prouvé l’identité de l’assaillant.

La Couronne affirmait que Houssen Milad avait embrassé la passagère sur le dessus de la tête et lui avait pincé les fesses lorsqu’il l’avait reconduite chez elle, en juin 2016.

Le juge Gregory Lenehan a souligné que la Couronne était loin d’être parvenue à prouver hors de tout doute raisonnable que M. Milad était coupable. Il l’a accusée d’avoir causé un tort à la victime et à la collectivité.

Selon lui, l’enquête souffrait de l’absence d’une véritable analyse critique. La victime, a ajouté le juge Lenehan, aurait mérité que sa plainte soit mieux examinée.

Le juge, qui fait déjà l’objet d’une enquête à la suite d’une décision dans une affaire d’agression sexuelle impliquant un autre chauffeur de taxi, a déclaré que la passagère était une témoin crédible. Il croit qu’elle a été agressée sexuellement.

Il a dit que la démonstration de la Couronne était défaillante en au moins deux endroits. Yellow Cab, l’entreprise de taxi, a remis l’itinéraire suivi par le taxi. Celui-ci diffère de la version de la victime.

Le juge a aussi déploré que les transactions financières informatiques de la victime n’aient pas été étudiées afin de vérifier si elle en avait effectué une dans le véhicule de M. Milad.

L’accusé, qui avait dit ne pas avoir rencontré la victime, a fondu en larmes quand le juge lui a dit qu’il était «libre de partir».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!