RICHMOND HILL, Ont. — Une maison d’édition ontarienne affirme qu’elle rappellera un cahier d’exercices pédagogiques qui «blanchit» l’histoire des peuples autochtones du Canada, d’après des critiques en ligne.

L’entreprise Popular Book Company Canada a publié une déclaration sur sa page Facebook dans laquelle elle indique que la description de la relation entre les Premières Nations et les colons européens présentée dans un livre destiné aux élèves de troisième année doit être révisée.

La semaine dernière, une image du livre prétendant que les Autochtones avaient accepté de se déménager pour faire de la place aux nouveaux arrivants d’Europe a été partagée sur le web.

L’entreprise a reçu de nombreuses critiques négatives sur Facebook depuis.

Des internautes ont souligné que les membres des Premières Nations avaient été forcés de quitter leurs terres, contrairement à ce que prétend l’ouvrage.

L’éditeur de Richmond Hill avait affirmé dans un premier message sur sa page Facebook que le contenu du livre serait révisé pour les prochaines éditions, mais soutient maintenant que le livre sera rappelé.

L’entreprise a déclaré que, bien qu’elle ne puisse revenir en arrière sur ce qui est déjà publié, elle est «déterminée à améliorer les choses pour les futures éditions».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!