LinkedIn Geoffroy Barrette

Geoffroy Barrette, fils du ministre québécois de la Santé Gaétan Barrette, pourrait bientôt faire face à des accusations criminelles de conduite dangereuse et de délit de fuite.

Le jeune homme de 23 ans a été libéré sous promesse de comparaître, vendredi, après avoir été longuement interrogé par des policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Geoffroy Barrette a été arrêté vers 5h10 vendredi matin, à la suite d’un délit de fuite survenu quelques heures plus tôt sur le Plateau-Mont-Royal, à Montréal.

On le soupçonne d’avoir heurté un cycliste peu après minuit, à l’intersection des rues Rachel et Saint-Dominique.

«Suite à la rencontre avec les enquêteurs, ceux-ci ont été en mesure de déterminer que le jeune homme (M. Barrette) était bel et bien au volant du véhicule lors de la collision avec le cycliste», a confirmé l’agent relationniste du SPVM, Daniel Lacoursière.

Deux accusations seront suggérées au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP): défaut d’arrêter lors d’un accident entraînant des lésions corporelles et conduite dangereuse causant des lésions corporelles, a-t-il ajouté.

Le cycliste, un homme de 27 ans, a subi des blessures importantes à la tête, mais on ne craint pas pour sa vie.

Le véhicule, qui appartiendrait au ministre Gaétan Barrette, a plus tard été retrouvé sur la rue des Carrières, près de la rue Saint-Hubert.

Le ministre Barrette a fait parvenir un communiqué dans lequel il affirme avoir appris la nouvelle de l’arrestation de son fils à son réveil, vendredi.

«Je suis choqué et mes premières pensées ont été immédiatement pour la victime et ses proches, a-t-il affirmé. Je n’étais pas au courant qu’il était visé par une interdiction de conduire. Mon fils, que j’accompagnerai comme tout parent, devra maintenant répondre de ses actes.»

À la suite de vérifications, les enquêteurs ont conclu que le permis de conduire de Geoffroy Barrette était valide.

Geoffroy Barrette n’était pas connu des milieux policiers.

Interrogé à ce sujet vendredi, le premier ministre Philippe Couillard a d’abord dit qu’il espère que la personne blessée se porte bien.

Il a dit avoir appelé M. Barrette, son ministre, qui est aussi «un père de famille».

«Comme parent on peut un peu comprendre la situation dans laquelle M. Barrette est, alors je lui ai juste transmis notre solidarité», a dit le premier ministre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!