MONTRÉAL — L’heure sera à la réjouissance pour la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement à compter de lundi.

Jusqu’à vendredi, cette organisation soulignera les avancées que ses membres ont pu enregistrer dans la foulée de l’adoption du projet de loi 105 portant sur l’instruction publique à l’Assemblée nationale l’an dernier.

Durant la Semaine des directions d’établissement scolaire, la Fédération renforcera sa présence dans les médias notamment pour faire savoir au grand public que grâce à cette pièce législative,les directeurs d’école ont désormais la possibilité de siéger au sein d’un comité de répartition des ressources des commissions scolaires.

Selon la présidente de la Fédération, Lorraine Normand-Charbonneau, il s’agit là d’un gain notable car ces acteurs se retrouvent ainsi «au coeur de la prise de décisions concernant […] les sommes d’argent que le gouvernement envoie dans les écoles».

Mme Normand-Charbonneau a soutenu que «le ministre [de l’Éducation, du Loisir et du Sport] Sébastien Proulx, a reconnu l’importance des directions d’école dans la réussite des élèves» en consentant à «jouer dans les pratiques de gestion des commissions scolaires».

D’après elle, M. Proulx a su faire en sorte que «les décisions puissent être prises près des élèves», accroissant par la même occasion leurs chances de réussir.

Par ailleurs, Lorraine Normand-Charbonneau a précisé que désormais, les écoles reçoivent directement des fonds alloués par Québec.

Ainsi, les directions de ces établissements ont les coudées franches pour gérer ces sommes comme elles l’entendent.

Elles peuvent donc «mettre en place des services répondant aux besoins spécifiques dans chacune des écoles», a noté Mme Normand-Charbonneau.

La Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement compte environ 1875 membres.

Ces derniers sont à la têted’écoles primaires et secondaires ainsi que de centres de formation générale des adultes et de centres de formation professionnelle.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!