OTTAWA — Le Canada a discrètement parrainé une nouvelle initiative qui vise à prévenir le recrutement et l’utilisation des enfants soldats, dont la nature devrait être dévoilée le mois prochain à Vancouver lors d’un important sommet sur le maintien de la paix.

L’ambassadrice de l’Australie aux Nations unies, Gillian Bird, a révélé l’existence de la démarche mercredi, alors qu’elle s’adressait à un comité spécial de l’ONU à New York, au nom du Canada, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.

Gillian Bird a déclaré que le document, intitulé «Principes de Vancouver sur le maintien de la paix et la prévention et le recrutement des enfants soldats», va présenter des mesures concrètes pour mieux protéger les enfants par l’entremise des missions de maintien de la paix.

Le gouvernement libéral a refusé de commenter l’initiative, mais plus tôt cette année, l’armée canadienne est devenue la première au monde à définir des directives sur la façon d’opérer face à des enfants soldats.

Ces directives, élaborées en collaboration avec la «Roméo Dallaire Child Soldiers Initiative», ont pour objectif de s’assurer que les militaires canadiens sont adéquatement entraînés et émotionnellement préparés à faire face à des enfants soldats sur le terrain.

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, va accueillir à Vancouver, les 14 et 15 novembre, des représentants d’environ 80 pays impliqués dans des opérations de maintien de la paix.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!