Yves Provencher/Métro

LAVAL, Qc — Un homme de Laval, Jacques Desjardins, proche d’un criminel bien connu, a disparu lundi dernier, le 30 octobre, sans avoir donné de nouvelles depuis, ce qui est contraire à ses habitudes selon des membres de sa famille.

Le Service de police de Laval confirme que M. Desjardins a des antécédents criminels en matière de stupéfiants. Il est le frère de Raynald Desjardins, une figure bien connue du crime organisé québécois qui a été considérée comme un proche de Vito Rizzuto, le défunt parrain présumé de la mafia de Montréal.

La police signale que vers 8h00 lundi, Jacques Desjardins, 68 ans, a quitté le domicile familial de l’ouest de Laval pour se rendre à un rendez-vous sans en revenir.

Deux jours plus tard, mercredi, le véhicule utilisé par Jacques Desjardins au moment de sa disparition, un Volkswagen Passat blanc 2016, a été retrouvé stationné sur la rue Médard-Bourgault, dans le quartier Sainte-Rose. Toutefois, il n’y avait aucun occupant à l’intérieur.

Puisque le téléphone cellulaire de Jacques Desjardins était dans l’automobile, une technique de repérage a permis à la police de retracer la voiture berline.

Jacques Desjardins, un homme de race blanche, parle le français. Il mesure 1m70 (5’7 ») et pèse 70kg (155 lbs). Ses cheveux sont gris-noir et il a les yeux bruns.

Lorsqu’il a été vu pour la dernière fois, il portait un polar North Face noir et des souliers de course gris et bleu.

Son frère Raynald a été condamné en décembre dernier à 14 ans de prison pour son rôle dans le meurtre d’un aspirant parrain de la mafia, Salvatore Montagna, en novembre 2011 dans la région de Lanaudière. Trois personnes, dont l’ancien Hells Angel Maurice «Mom» Boucher, ont quant à eux été accusés de complot en vue d’assassiner Raynald Desjardins.

Toute information permettant de retracer Jacques Desjardins peut être transmise par téléphone au 450-662-4636.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!