MONTRÉAL — Irving Oil a plaidé coupable, lundi, à une accusation liée à l’enquête sur la fixation du prix de l’essence dans plusieurs municipalités du Québec.

Irving Oil a plaidé coupable à un chef d’accusation de «maintien des prix» de détail dans l’industrie de l’essence à Thetford Mines et à Sherbrooke, et devra acquitter une amende de 287 583 $, indique le Bureau de la concurrence dans un communiqué.

Il y a «maintien des prix» lorsqu’un fournisseur empêche un détaillant de vendre un produit à un prix inférieur à un certain seuil «par entente, menace ou promesse», souligne-t-on.

La décision d’accepter ce plaidoyer de culpabilité a été prise de manière indépendante par le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC).

Le plaidoyer de culpabilité fait suite à une enquête de plus grande envergure menée par le Bureau qui a permis de porter des accusations contre 39 individus et 15 sociétés en 2008, 2010 et 2012 relativement à leur implication dans un complot de fixation du prix de l’essence à Victoriaville, Magog, Thetford Mines et Sherbrooke, indique le Bureau de la concurrence.

À ce jour, 33 personnes et 8 sociétés ont plaidé coupable ou ont été déclarées coupables, écopant d’amendes totalisant plus de 4 millions $, ajoute l’organisme. De ces 33 personnes, 6 ont été condamnées à des peines d’emprisonnement totalisant 54 mois.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!