THE CANADIAN PRESS

OTTAWA — La police affirme avoir démantelé un réseau de trafic illégal d’armes à feu et de drogue dans la région d’Ottawa.

La Police provinciale de l’Ontario et le Service de police de Gatineau ont collaboré dans cette enquête d’une durée six mois qui ciblait des trafiquants allégués de haut niveau.

Les enquêteurs ont indiqué que plusieurs mandats de perquisition ont été exécutés lundi, dans la région d’Ottawa, près de la municipalité de Clarence-Rockland.

Les autorités ont saisi des fusils d’assaut, des munitions et de la drogue.

Sept personnes ont été arrêtées — cinq proviennent de Clarence-Rockland, et les deux autres proviennent d’Ottawa et de Gatineau — et font face à de nombreux chefs d’accusation. Les accusés sont âgés de 27 à 64 ans.

Selon la Police provinciale de l’Ontario, on retrouve parmi les armes saisies des fusils d’assaut AK-47 et AR-15 avec des chargeurs à grande capacité, un fusil semi-automatique équipé d’une baïonnette, une mitraillette, six armes de poing et des munitions.

D’importantes quantités de cocaïne, de métamphétamines et de cannabis ont aussi été saisies, de même qu’une somme de plus de 150 000$ en argent comptant.

«Le retrait de ces armes et de ces drogues de la circulation est une victoire pour la sécurité de nos citoyens», a commenté mercredi le surintendant en chef de la police provinciale ontarienne John Sullivan.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!