TC Media - Archives

TORONTO — Trois personnes disparues qui auraient été victimes d’une fraude ciblant des étudiants chinois ont été localisées, a annoncé la police.

Les autorités de Toronto disent croire que les disparitions sont liées à une fraude en vertu de laquelle des étudiants se sont fait dire de se cacher et de se déconnecter des médias sociaux, sans quoi on ferait mal à leurs proches en Chine.

Les familles en Chine étaient ensuite informées que leur proche avait été enlevé et qu’il fallait verser une rançon importante pour qu’il soit libéré.

Les enquêteurs ont indiqué que Juan Wen Zhang, âgée de 20 ans, avait été retrouvée samedi à Montréal après avoir été portée disparue le 8 novembre.

Yue (Kandy) Liu, âgée de 17 ans, manquait à l’appel depuis le 10 novembre et a été localisée à Kirkland dimanche.

Ke (Jaden) Xu, âgé de 16 ans, qui avait été vu la dernière fois le 9 novembre, a été retrouvé en Ontario lundi matin.

L’enquête pour découvrir qui a piégé les trois étudiants est en cours, a déclaré lundi l’agente Caroline de Kloet

Ce sont les proches des trois étudiants qui avaient signalé leur disparition, selon l’agente de Kloet.

L’une des victimes s’est rendu compte qu’elle avait été piégée lorsqu’elle a ouvert son téléphone dans la région de Montréal, selon la police.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!