TORONTO — L’environnementaliste David Suzuki, le sprinteur Donovan Bailey et l’actrice Anna Paquin accéderont mercredi soir à l’Allée des célébrités canadiennes, à l’occasion de son gala annuel.

La cérémonie donnera également lieu à l’intronisation posthume de la pionnière de la lutte pour les droits des Noirs au Canada, Viola Desmond; du fondateur de l’empire Rogers Communications, Ted Rogers; et du crooner country «Stompin’» Tom Connors.

Leur arrivée portera le nombre d’étoiles sur l’Allée des célébrités canadiennes à 173. Elles sont parsemées sur le trottoir devant la salle Roy Thomson Hall et les théâtres Princess of Wales et Royal Alexandra, dans le quartier des spectacles à Toronto.

Le gala doit être télédiffusé l’an prochain, mais une date reste à être fixée.

Le réseau de télévision Global diffusera le 3 décembre une émission spéciale d’une durée d’une heure, avec à sa barre l’acteur Eric McCormack, connu pour son rôle dans la série télévisée «Will & Grace».

David Suzuki affirme qu’il aura ses parents en tête au moment d’accepter cette récompense pour ses efforts de démocratisation de la science.

Le communicateur d’origine japonaise souligne que même si ses parents sont tous deux nés au Canada, ils ont perdu leur citoyenneté et ont été détenus trois ans dans des camps dans la foulée de la Seconde Guerre mondiale.

M. Suzuki, aujourd’hui âgé de 81 ans, a créé sa propre fondation, mais il souligne que sa plus importante source de fierté est d’avoir rendu la science attrayante et accessible pour les Canadiens de tous horizons. Il avoue toujours avoir une pensée pour son père lorsqu’il se retrouve devant une caméra.

«Mon père était mon plus grand fan, mais aussi mon plus grand critique, raconte-t-il. Il écoutait tout ce que je faisais et il m’appelait pour me dire  »Écoute, je suis ton père, je t’aime, mais je dois te dire que je n’ai pas du tout compris ça et si je ne peux pas le comprendre, comment peux-tu t’attendre à ce que monsieur et madame Tout-le-Monde comprennent? »»

Celui qui a longtemps animé l’émission de la CBC «The Nature of Things» exhorte plus que jamais les politiciens à agir pour contrer les changements climatiques.

«Nous n’avons pas beaucoup de temps et on ne peut pas attendre que tout le monde s’achète une voiture électrique et emprunte le transport en commun, explique-t-il. Nous devons faire toutes ces choses, mais nous avons aussi besoin que les politiciens prennent de grosses décisions dès maintenant.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!