Sean Kilpatrick Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne

WASHINGTON — Les ministres du Canada, des États-Unis et du Mexique ne participeront pas à la prochaine séance de négociations sur l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) à Mexico.

C’est la première fois que cela arrive depuis que les pourparlers sur la nouvelle mouture de l’entente commerciale ont commencé.

Chrystia Freeland, Robert Lighthizer et Ildefonso Guajardo ont annoncé qu’ils ne feraient pas d’apparition publique à la cinquième ronde de négociations.

Ils se sont rencontrés récemment au sommet Asie-Pacifique, où ils disent avoir eu des discussions substantielles. Les trois responsables prévoient rester en contact constant avec leurs négociateurs respectifs.

Des sources bien au fait du dossier ne s’attendent pas à ce que la séance à Mexico débouche sur des développements majeurs.

Elles qualifient la rencontre de «calme avant la tempête». La dernière séance a mené à des querelles publiques et les dernières rondes devraient également produire des flammèches, alors qu’il reste des éléments clés à aborder et que les États-Unis menacent constamment de déchirer l’accord.

Cette prochaine séance devrait permettre d’accomplir des progrès graduels sur des enjeux moins litigieux et de tâter le pouls sur les questions plus controversées.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!