JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

CALGARY — Un tribunal de Calgary a rejeté toutes les accusations portées contre un militant pour la légalisation de la marijuana de Vancouver, qui était poursuivi pour possession et trafic de drogue.

Dana Larsen avait été arrêté à Calgary en avril 2016 à l’issue d’une activité publique dans le cadre de sa tournée nationale au cours de laquelle il distribue à l’auditoire des graines de marijuana. La tournée visait à distribuer ultimement un million de graines, qui devaient ensuite être plantées dans des endroits publics un peu partout au pays.

La police de Calgary avait alors saisi dans son véhicule de la marijuana ainsi que de l’huile et de la résine de cannabis. M. Larsen avait précisé après son arrestation qu’il n’avait aucune intention de plaider coupable aux accusations. Il soutient que dans les 14 villes visitées pendant la tournée, la police n’est intervenue qu’à Calgary.

À la suite de sa première comparution, M. Larsen se disait prêt à se rendre jusqu’en Cour suprême du Canada pour faire invalider la loi qui criminalise la possession de graines de cannabis.

De retour à Calgary en avril dernier dans le cadre de sa campagne, M. Larsen n’avait pas été embêté cette fois par la police.

M. Larsen a été pendant dix ans rédacteur en chef du magazine «Cannabis Culture», et il avait été membre fondateur du Parti de la marijuana de la Colombie-Britannique et du Parti canadien de la marijuana. Il a aussi tenté d’obtenir la tenue d’un référendum sur la marijuana en Colombie-Britannique, et a exploité un dispensaire de cannabis thérapeutique pendant sept ans. Il avait été en 2011 candidat dans la course à la direction du Nouveau Parti démocratique de Colombie-Britannique.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!