TORONTO — Le gouvernement ontarien a officiellement déposé vendredi son projet de loi spécial pour mettre fin à la grève qui perdure depuis cinq semaines dans les collèges de la province.

Cette procédure pourrait bien faire en sorte que les centaines de milliers d’étudiants touchés soient de retour en classe dès lundi.

Le gouvernement libéral de Kathleen Wynne avait d’abord tenté de déposer son projet de loi jeudi soir après l’échec d’une ultime tentative d’en venir à une entente entre les collèges et le syndicat des employés.

Comme le dépôt du projet de loi devait avoir lieu en dehors de la période prévue à l’horaire, le gouvernement avait besoin de l’unanimité des partis, mais le NPD a bloqué la démarche.

La loi spéciale pourrait être adoptée dès aujourd’hui avec l’accord de tous les partis en chambre. Encore une fois, le NPD prévoit s’y opposer et entraîner la tenue de débats tout au long de la fin de semaine.

Environ 500 000 étudiants sont privés de cours depuis que les quelque 12 000 enseignants et employés de collèges sont entrés en grève le 15 octobre dernier.

Les collèges ont déjà annoncé que les cours pourraient reprendre deux jours après l’adoption de la loi spéciale sur le retour au travail.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!