HALIFAX — Le commandant des forces stratégiques américaines, qui contrôle les armes nucléaires de l’arsenal des États-Unis, affirme qu’il ne mettrait pas à exécution un ordre du président Donald Trump s’il le jugeait «illégal».

Le général des forces aériennes John E. Hyten, commandant du Commandement stratégique des États-Unis, a déclaré durant une table ronde organisée par le Forum de Halifax sur la sécurité internationale, samedi, qu’il avait déjà discuté de cette possibilité avec M. Trump.

Dans le cas où le président déciderait de lancer une attaque nucléaire, le général Hyten lui présenterait différentes options et le laisserait choisir.

Le commandant a cependant précisé que, s’il estimait que l’ordre enfreignait les lois sur les conflits armés, il en informerait Donald Trump et lui proposerait d’autres avenues légales.

Advenant une guerre, le général Hyten serait responsable des forces nucléaires américaines.

«Certaines personnes croient que nous sommes stupides. Nous ne sommes pas des gens stupides. Nous réfléchissons à ces questions. Lorsque vous avez cette responsabilité comment ne pas penser à ça?», a commenté le général.

Il a ensuite détaillé une hypothétique procédure en situation de guerre.

«Je vais conseiller le président sur les options. Il va me dire quoi faire. Si c’est illégal, devinez ce qui va se passer? Je vais lui dire, « M. le président, c’est illégal. » Devinez ce qu’il va faire? Il va dire: « Qu’est-ce qui serait légal? »»

Le général Hyten soutient qu’il travaillerait avec Donald Trump pour trouver une autre façon d’agir.

Chaque année, le commandant John E. Hyten reçoit une formation sur la mise à jour des lois sur les conflits armés. Il sait donc que l’exécution d’un ordre illégal est un crime passible de sanction.

«Si vous exécutez un ordre illégal, vous allez en prison. Vous pouvez vous retrouver en prison jusqu’à la fin de vos jours», a-t-il précisé.

L’officier militaire américain participait à un panel de discussion intitulé «Nucléaire: Le feu et la colère». Une référence à peine voilée à la menace de Donald Trump de déchaîner le «feu et la colère» sur la Corée du Nord.

Le général Hyten croit que les États-Unis peuvent vivre dans un monde où la Corée du Nord dispose d’un arsenal nucléaire. «La question que l’on se pose c’est: veut-on vivre dans un tel monde?», demande-t-il.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!