QUÉBEC — Voitures, oeuvres d’art, bijoux et autres objets saisis dans le cadre d’opérations policières sont revendus, chaque année, par le gouvernement du Québec qui redonne, par la suite, une partie des profits à des organismes communautaires.

Jeudi, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a annoncé qu’une somme de 2 millions $ sera versée pour l’année 2017-2018 à 56 organismes qui ont développé des programmes de prévention de la criminalité.

Vingt-huit pour cent de ces organismes ont pignon sur rue à Montréal, tandis que 72 pour cent se situent dans d’autres villes ou régions.

Le ministre Coiteux a procédé à cette annonce à l’école secondaire de la Cité à Québec en présence de représentants de Motivaction Jeunesse. Cet organisme à but non lucratif lutte contre le décrochage scolaire, la sédentarité et la délinquance chez les jeunes issus de milieux défavorisés à Limoilou et Vanier.

L’organisme recevra une enveloppe de 39 419 $ pour son projet Transitions visant à contrer la criminalité juvénile et la toxicomanie auprès de sa clientèle âgée de 12 à 17 ans.

Depuis 1999, 1,25 million $ provenant de la vente des produits de la criminalité est consacré à des programmes de prévention. Le gouvernement du Québec a bonifié ce montant à 2 millions $ de 2016-2017 à 2018-2019.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!