Mike Stewart/The Associated Press

TORONTO — Equifax Canada a révisé à la hausse le nombre de Canadiens touchés par la cyberattaque perpétrée contre l’agence de surveillance de crédit, l’évaluant désormais à plus de 19 000 personnes.

L’entreprise estimait que les renseignements personnels de quelque 8000 Canadiens pourraient avoir été compromis dans la cyberattaque, mais elle n’avait pas précisé combien de cartes de crédit avaient pu être piratées dans l’ensemble du pays.

Equifax a diffusé un communiqué mardi dans lequel elle a révélé que 11 670 des cartes de crédit touchées par le piratage comptaient des titulaires canadiens, faisant passer le total de clients canadiens affectés à environ 19 000.

Equifax a indiqué que l’enquête avait permis de conclure que les dossiers de carte de crédit contenaient les noms, les adresses, les numéros de carte de crédit et de débit — et leurs dates d’expiration — ainsi que les numéros d’assurance sociale de ses clients.

L’entreprise dit informer tous les clients affectés par la poste et offrir gratuitement ses services de surveillance de crédit et de protection contre le vol d’identité.

Au terme de cette cyberattaque commise du 13 mai au 30 juillet, les pirates ont accédé ou ont usurpé les données personnelles de plus de 145 millions de clients américains, et de près de 400 000 Britanniques.

Equifax a seulement informé ses clients de la faille le 7 septembre, même si l’entreprise avait découvert son existence dès le 29 juillet.

L’entreprise a déjà dit qu’elle croyait que les pirates avaient accédé à ses systèmes par l’entremise d’une application pour les clients américains.

La branche canadienne d’Equifax indique que les systèmes canadiens n’ont pas été touchés et qu’ils sont «entièrement séparés» des systèmes américains.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!