Charles Sykes/Associated Press Harvey Weinstein

TORONTO — Un juge de l’Ontario est satisfait qu’une poursuite déposée par une actrice canadienne contre Harvey Weinstein ait été signifiée au producteur hollywoodien déchu, et ce, même si les avocats n’ont pas été en mesure de la lui remettre en mains propres.

L’actrice, dont l’identité ne peut être dévoilée, affirme avoir été agressée sexuellement par Weinstein alors qu’elle tenait un rôle dans un film tourné à Toronto et dans ses environs il y a 20 ans.

Son avocat, Me Alex Smith, a révélé que personne n’avait été capable de trouver l’ancien producteur afin de l’aviser de la poursuite.

Plus tôt en novembre, un tribunal avait ordonné qu’un autre mode de signification soit employé, ce qui veut dire que la poursuite pouvait être signifiée à Harvey Weinstein sans que les papiers lui soient directement remis.

Vendredi, Me Smith a annoncé à la cour que la poursuite avait été envoyée à la résidence de Weinstein, à son avocat criminaliste et à un autre avocat qui le représente dans une poursuite civile au Delaware.

Le juge présidant l’audience a décrété que cela était suffisant et que les procédures pouvaient suivre leur cours.

La cause doit revenir devant un tribunal de Toronto le 15 décembre, donnant à l’ex-producteur une autre chance d’envoyer un avocat afin de répondre aux allégations.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!