OTTAWA — Le projet de loi visant à reconnaître Charlottetown comme berceau de la Confédération canadienne est sur le point de devenir une loi.

Lundi, le projet de loi S-236 a franchi l’étape de la troisième lecture à la Chambre des Communes. Il avait été adopté par le Sénat en juin dernier.

La sanction royale le rendra officiel.

Le projet de loi S-236 mentionne notamment que le 1er septembre 1864, les chefs des gouvernements et des législatures de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de la province du Canada se sont réunis à Charlottetown où ils ont donné le jour à leur vision commune d’unir les colonies britanniques d’Amérique du Nord et de créer un nouveau pays.

Le texte mentionne aussi que les aspirations et les idéaux nés et cultivés à la Conférence de Charlottetown constituent un des fondements de la nation canadienne.

Le député libéral de Malpeque à l’Île-du-Prince-Édouard, Wayne Easter, qui a soumis le projet de loi au Parlement, estime que son adoption est appropriée alors que le Canada célèbre ses 150 ans.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!