HALIFAX — Les accusations qui pesaient contre un des trois marins britanniques soupçonnés d’avoir agressé sexuellement une femme sur une base de la Nouvelle-Écosse en 2015 ont été abandonnées.

La Couronne a informé la Cour suprême de la province, jeudi, qu’elle renonçait aux accusations contre Joshua Finbow.

Un juge avait statué en septembre que la déclaration de M. Finbow aux policiers était inadmissible comme preuve. La Couronne a ensuite conclu qu’il lui serait impossible d’obtenir une condamnation.

M. Finbow avait attendu près de 90 minutes avant de pouvoir rencontrer un avocat, tandis que la Charte des droits lui garantit un accès immédiat et confidentiel à un avocat.

M. Finbow, Darren Smalley et Simon Radford avaient été accusés d’agression sexuelle ayant causé des lésions et d’agression sexuelle en groupe relativement à des événements survenus le 10 avril 2015 sur une base de Shearwater.

Le procès ne commencera pas avant septembre 2018.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!