MONTRÉAL — Un rassemblement s’est tenu samedi midi à Montréal pour dénoncer la résurgence de l’esclavage en Libye, récemment mise au jour par le réseau CNN.

L’événement organisé par la Ligue des Noirs du Québec et d’autres organisations des communautés culturelles visait à dénoncer la traite de migrants d’Afrique subsaharienne, interceptés alors qu’ils tentent de gagner l’Europe.

Le député solidaire Amir Khadir s’est joint aux manifestants pour condamner ces «poches de racisme violent» qui subsistent, et ce, pas seulement en Afrique.

En entrevue téléphonique avec La Presse canadienne, l’élu de Mercier a tenu à souligner que les dirigeants qui ferment les yeux sur ces atrocités le font avec la complicité des politiciens européens.

La diffusion de ces images qui montrent des personnes vendues au plus offrant constitue un «réveil brutal», soulève M. Khadir.

Il exhorte les Nations unies et les pays occidentaux à intervenir auprès de la Libye, de la Mauritanie et des pays du Golfe persique, mais aussi à dénoncer les politiques d’immigration européennes qui refoulent les migrants et les placent dans ces situations de vulnérabilité.

«Il y a des dizaines, sinon des centaines, de milliers de Québécois et de Canadiens d’origine africaine et haïtienne qui s’attendent à ce que les gouvernements Couillard et Trudeau (…) prennent des actions plus énergiques pour mettre fin à tout ça», a-t-il soulevé.

Il invite la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, à faire parvenir «un message bien senti» à l’ONU et aux dirigeants européens à cet effet.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!