The Associated Press

MONTRÉAL — Une manifestation s’est déroulée samedi au centre-ville de Montréal pour dénoncer la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître la ville de Jérusalem à titre de capitale de l’État hébreu.

Le député néo-démocrate Alexandre Boulerice s’est joint aux protestataires pour dénoncer cette décision «irresponsable» de Washington et condamner l’occupation de territoires palestiniens.

Il estime que plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour faire entendre leur mécontentement face à la Maison-Blanche, qui risque selon eux de faire dérailler le processus de paix au Proche-Orient.

La déclaration de Donald Trump, la semaine dernière, a immédiatement provoqué une nouvelle flambée de violence dans cette région déjà instable.

Les Palestiniens n’ont pas manqué de manifester leur colère, piétinant des affiches à l’effigie de Donald Trump et mettant feu à des drapeaux tant israéliens qu’américains.

Des musulmans de la Jordanie à l’Indonésie sont également descendus dans les rues afin de s’opposer à cette annonce concernant la Ville sainte.

Jérusalem abrite d’importants lieux sacrés pour les chrétiens, les juifs et les musulmans. Les Palestiniens voient le secteur est de la ville comme une future capitale, tandis qu’Israël ne souhaite céder aucune partie de la ville.

«M. Trump, comme dans bien d’autres dossiers, joue un peu à l’apprenti sorcier avec le conflit au Proche-Orient. Il ne se pose pas en partisan la paix et d’une solution négociée, mais va vraiment d’un seul côté, celui d’Israël», s’est indigné Alexandre Boulerice en entrevue avec La Presse canadienne.

Le président américain a lancé le processus pour déménager l’ambassade américaine de Tel-Aviv à la Ville sainte.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a demandé à la communauté internationale de lui emboîter le pas, ce à quoi s’est refusé le premier ministre canadien.

Le Nouveau Parti démocratique se réjouit de cette décision de Justin Trudeau de maintenir l’ambassade à Tel-Aviv, mais réclame une condamnation plus vigoureuse de la colonisation israélienne.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!