Depositphotos Le dépistage précoce du cancer du sein augmente les chances de survie.

MONTRÉAL — En cette période des fêtes, la Société canadienne du cancer rappelle que sa campagne de sensibilisation au cancer du sein «Mémo-mamo» se poursuit.

Les femmes de 50 à 69 ans sont incitées à passer une mammographie tous les deux ans afin de détecter le plus tôt possible le cancer du sein. Lorsque celui-ci est diagnostiqué et traité dès le début, les chances de guérison sont meilleures.

Le taux de survie est de 87 % au Québec, et de 100 pour cent si le cancer est détecté très tôt. A chaque année, quelque 6500 Québécoises reçoivent un diagnostic de cancer du sein.

Dans le cadre de cette campagne, 22 000 porte-clés «Mémo-mamo» sont vendus au coût de 5 dollars dans les pharmacies Jean-Coutu, et les profits seront réinvestis dans des activités de prévention.

L’humoriste Lise Dion, l’animatrice Marie-Claude Barrette, la chanteuse Nicole Martin et la Dre Christiane Laberge prêtent main forte à cette campagne annuelle.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!