Josie Desmarais / Métro L'ancien pavillon des États-Unis abrite aujourd'hui la Biosphère, un musée de l'environnement.

Le ministère de la Culture et des Communications du Québec a accordé à l’exposition universelle de Montréal de 1967 le statut d’événement historique, selon ce qu’a appris Métro.

Pour ses 50 ans, Expo 67 se retrouve donc inscrit au Registre du patrimoine culturel, aux côtés de jalons de l’histoire du Québec comme la fondation de Montréal, la nationalisation de l’hydroélectricité ou l’obtention du droit de vote par les femmes.

En vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, le ministère de la Culture s’engage ainsi à entretenir la place d’Expo 67 dans la mémoire collective et à favoriser du même coup une meilleure connaissance de l’histoire du Québec.

«Expo 67 demeure un événement majeur ancré autant dans la mémoire collective des Québécoises et des Québécois que dans le paysage architectural de Montréal», a indiqué la ministre de la Culture Marie Montpetit.

«Cette grande manifestation […] a non seulement permis au monde de découvrir le Québec moderne, mais a également permis aux Québécoises et aux Québécois de renouveler leur propre regard sur le monde.»

Organisée sous le thème de «Terre des Hommes», l’exposition universelle de Montréal a été «reconnue comme la plus réussie du XXe siècle», selon l’avis de désignation du ministère. Elle a attiré plus de 50 millions de visiteurs en 183 jours, du 27 avril au 29 octobre 1967.

Les visiteurs de l’époque ont eu la chance de visiter 90 pavillons nationaux et thématiques et d’assister à des centaines de manifestations culturelles.

L’exposition a également laissé un héritage matériel considérable en donnant lieu à l’aménagement des îles Notre-Dame et Saint-Hélène et à la construction du complexe Habitat 67, inscrit au patrimoine immobilier du Québec. Des anciens pavillons abritent aujourd’hui la Biosphère et le Casino de Montréal.

«Expo 67 a aussi favorisé l’émergence d’un savoir-faire qui est aujourd’hui bien présent au Québec, entre autres notre expertise dans l’organisation de festivals et d’expositions muséales d’avant-garde», a noté la ministre Montpetit.

Quatre-vingt-deux événements historiques sont présentement inscrits au Répertoire du patrimoine culture du Québec. De ce nombre, 21 événements ont eu lieu au XXe siècle.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!