Andrew Vaughan Andrew Vaughan / La Presse Canadienne

HALIFAX — La ministre fédérale des Services publics et de l’Approvisionnement, Carla Qualtrough, n’exclut pas la possibilité de demander à Irving Shipbuilding de construire plus de navires de patrouille de l’Arctique.

Elle souhaite ainsi combler le retard dans la construction de deux flottes de navires à Halifax.

La ministre participait à une cérémonie de coupe d’acier, mardi, à Halifax, pour marquer le début de la construction du futur NCSM Max Bernays, un troisième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique.

Elle a expliqué que le gouvernement était en train de revoir les échéanciers et de s’assurer que tout était sur la bonne bonne voie.

Irving Shipbuilding a été choisi pour construire cinq ou six patrouilleurs de l’Arctique au coût de 3,5 milliards $ dans le cadre de la stratégie nationale de construction navale d’Ottawa, ainsi que 15 navires de combat pour remplacer 12 frégates de la marine et trois contre-torpilleurs pour un coût estimé à 60 milliards $.

Le président d’Irving Shipbuilding, Kevin McCoy, a assuré que son entreprise allait livrer les six navires de patrouille d’ici 2022 comme prévu.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!