Vesa Moilanen Vesa Moilanen / The Associated Press

Depuis la première référence connue aux rennes du père Noël, en 1821, plusieurs ont tenu pour acquis que ceux-ci sont tous des mâles. Mais un scientifique de la Nouvelle-Écosse prétend le contraire.

Andrew Hebda, zoologiste au Musée de la Nouvelle-Écosse, a souligné que bien que les rennes mâles et femelles aient des bois, seules les femelles ont des bois pendant l’hiver.

Les rennes femelles utilisent leurs bois pour creuser dans la neige à la recherche de nourriture, et les perdent juste avant de donner naissance, a indiqué M. Hebda.

Il est donc probable que Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Tonnerre, Éclair et Rudolph soient tous des femelles.

La Ville de New York a affirmé sur Twitter ce mois-ci que les rennes formaient «une équipe de femmes fortes, puissantes et sous-estimées». Le message sur Twitter, qui s’appuie sur la théorie des rennes femelles avec leurs bois, a été très populaire, recueillant plus de 680 000 «J’aime» et plus de 200 000 retransmissions sur le réseau social.

Le blogue de la Société zoologique de Chicago lui a fait écho.

«On ne dit pas que le père Noël n’a que des rennes femelles, mais les neuf qui tirent son traîneau le sont», y affirme-t-on.

«Soyons honnêtes, contrairement au père Noël, les rennes ne sont pas éternels, ce qui fait que le père Noël a besoin tant de rennes mâles que femelles, non? Car les rennes mâles ne donnent pas naissance à de futures générations de rennes volants magiques», ajoute la Société zoologique de Chicago.

M. Hebda a dit croire à une autre hypothèse: celle de rennes mâles castrés qui ne perdraient pas leurs bois.

Bien que le zoologiste au Musée de la Nouvelle-Écosse se prononce sur le genre des rennes, il n’est pas en mesure d’expliquer comment ils volent.

Et si plusieurs enfants laissent du lait et des biscuits pour le père Noël, M. Hebda a affirmé que cela ne serait pas un bon choix pour les rennes.

Et il a souligné que les carottes pourraient être trop riches pour les rennes, suggérant plutôt des lichens, des légumes en feuilles et des champignons séchés.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!