DARRYL DYCK DARRYL DYCK / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Les Canadiens qui voyageront pendant les Fêtes doivent de préparer à affronter des foules et des délais, car les grands aéroports du pays seront engorgés de voyageur et les autoroutes bondées d’automobilistes.

Les transporteurs aériens Air Canada et WestJet ont déjà accueilli, respectivement, 7,9 pour cent et 9,7 pour cent plus de passagers pendant les neuf premiers mois de l’année. La saison de Noël 2017 pourrait donc faire tomber plusieurs records, selon l’analyste Robert Kokonis, de la firme AirTrav.

«C’est de bon augure pour le reste de l’année et, je crois, pour Noël et l’hiver 2018», a-t-il écrit dans un courriel.

L’aéroport international Pearson, à Toronto, attend 2,7 millions de passagers entre le 17 décembre et le 7 janvier, comparativement à seulement 1,9 million l’an dernier, quand le nombre de journées très achalandées avait été moins élevé.

Entre 50 000 et 60 000 personnes sont attendues à l’aéroport international Trudeau, à Montréal, et environ un million pour la saison des Fêtes.

L’achalandage est en hausse d’environ 10 pour cent cette année, notamment parce que les transporteurs aériens ont ajouté de nouveaux vols directs, particulièrement vers des destinations internationales.

«Nous connaîtrons une bonne croissance du trafic de passagers cette année et nous accueillerons notre 18 millionième passager», a dit la porte-parole Anne-Sophie Hamel.

Les responsables des aéroports de Vancouver et de Calgary s’attendent eux aussi à battre des records en 2017.

«Nous pensons que notre période la plus achalandée sera immédiatement après la fin des classes et la semaine après Noël», a confié la porte-parole de l’aéroport de Vancouver, Andrea Pham.

Le président du Conseil des aéroports du Canada, Daniel-Robert Gooch, croit qu’une année robuste se terminera en force, puisque l’achalandage des aéroports est supérieur à la croissance de l’économie.

«Ce sont de très bonnes nouvelles pour l’industrie du transport aérien et les économies locales et le tourisme», a-t-il dit.

Air Canada et WestJet attendent tous deux plus de passagers pendant les périodes de pointe, mais ils se refusent à avancer des chiffres. WestJet prévoit toutefois battre la marque établie l’an dernier, quand 74 000 personnes ont été transportées la veille de Noël.

Les transporteurs aériens recommandent aux voyageurs de s’enregistrer en ligne ou sur une application, d’acquitter leurs frais de bagages d’avance, de vérifier si leur vol est à l’heure, d’arriver à l’aéroport d’avance et de se munir de tous les papiers nécessaires.

Les routes seront aussi achalandées. Un nombre accru de véhicules et des chutes de neige mettront les nerfs des automobilistes à l’épreuve, et ils devront prendre leur mal en patience pour traverser la frontière avec les États-Unis.

«Le meilleur conseil est simplement de comprendre que tout va aller plus lentement et ça va être plus occupé que d’habitude, donc prévoyez plus de temps», a dit un porte-parole de la CAA, Ian Jack.

Même les déplacements aux États-Unis pourraient se faire au ralenti, puisque l’Association américaine de l’automobile prévoit un nouveau record avec 107,3 millions de personnes sur les routes et en l’air.

L’agence canadienne responsable de la sécurité dans les aéroports déploiera plus d’employés pour répondre à la demande, surtout en période de pointe.

«Si c’est très occupé, les passagers devraient arriver tôt puisque les files peuvent être longues», a prévenu le porte-parole de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), Mathieu Larocque.

Les voyageurs peuvent raccourcir les délais en s’informant de ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas avoir en leur possession, surtout dans leurs bagages à main.

Les passagers peuvent communiquer avec l’ACSTA sur Twitter et sur Facebook, et même lui envoyer des photos, pour éviter toute surprise déplaisante à l’aéroport.

Les cadeaux ne devraient pas être emballés pour faciliter une éventuelle inspection. Certains aéroports offrent des services d’emballage de l’autre côté des postes de sécurité.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!