Getty Images/iStockphoto

STELLARTON, N.-É. — Le géant de l’alimentation, Sobeys, retire la laitue romaine des tablettes de ses supermarchés dans la foulée de l’éclosion de la bactérie E. coli.

L’entreprise dit agir à titre préventif, alors que l’Agence canadienne de la santé publique demande à la population de l’Est du Canada d’éviter de consommer de la laitue romaine jusqu’à nouvel ordre.

Depuis le début de l’éclosion de la bactérie E. coli, les autorités ont recensé un décès et 40 cas de personnes malades contaminées.

Des cas de contamination ont été rapportés au Québec, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Aucun rappel de produit n’a été exigé, mais Sobeys a pris la décision de cesser temporairement la vente de plus de 300 produits de laitue romaine dans ses établissements, vendredi, en attendant que les autorités publiques trouvent la source de la contamination.

Sobeys Inc. (TSX:SBY) gère 1500 magasins, dans dix provinces, sous les bannières Sobeys, Safeway, IGA, Foodland, FreshCo, Price Chopper, Thrifty Foods et Lawtons Drugs.

La compagnie établie en Nouvelle-Écosse dit suivre de près l’évolution du dossier et prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé de ses clients.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!