Sean Kilpatrick Hubert Lacroix.

TORONTO — Hubert Lacroix, le président-directeur général sortant de CBC/Radio-Canada, restera en poste tant que la personne qui le remplacera à la tête du radiodiffuseur public n’aura pas été trouvée.

M. Lacroix est entré en fonction le 1er janvier 2008 et devait quitter son poste le 31 décembre.

Un représentant de CBC/Radio-Canada a confirmé, vendredi, que l’avocat âgé de 62 ans avait conclu une entente pour demeurer en poste jusqu’à ce que la personne qui lui succédera soit embauchée.

Plus tôt cette année, le gouvernement fédéral avait dévoilé de nouvelles règles concernant la manière dont les membres du conseil d’administration de CBC/Radio-Canada sont choisis en réaction à des plaintes selon lesquelles le processus pouvait faire l’objet d’interférences politiques et ne reflétait pas la diversité canadienne.

En vertu de la Loi sur la radiodiffusion, le conseil d’administration doit être composé de 12 membres, incluant le président du conseil et le président-directeur général du radiodiffuseur public.

En juin, le fédéral avait annoncé la création d’un comité d’experts afin de l’aider à choisir les nouveaux membres du conseil d’administration, même si toutes les décisions doivent être approuvées par la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly. Parmi les neuf membres du groupe figurent le vétéran du journalisme télévisé Tom Clark, l’acteur Colm Feore et la cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin.

La semaine dernière, Mme Joly avait divulgué les noms de cinq nouveaux membres du conseil d’administration de CBC/Radio-Canada, dont le chef des opérations de Shopify, Harley Finkelstein, l’ancien chef de la direction financière de Québecor François R. Roy ainsi que l’ex-journaliste et l’une des trois commissaires de la Commission de vérité et réconciliation Marie Wilson.

Simon Ross, un porte-parole de la ministre Joly, a déclaré que le gouvernement avait décidé de donner à son comité le «temps dont il avait besoin» alors qu’il continue à chercher une remplaçante ou un remplaçant à M. Lacroix.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!