JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

WINNIPEG — Un juge a approuvé, vendredi, le versement de 90M$ aux résidants de quatre communautés autochtones du Manitoba qui ont été inondées il y a presque sept ans.

Ce jugement fait suite à une action collective déposée par les membres des Premières Nations de Lake St Martin, Dauphin River, Little Saskatchewan et Pinaymootang.

La poursuite alléguait que les membres des quatre Premières Nations avaient été forcés de quitter leurs demeures en 2011 lorsque le gouvernement du Manitoba avait fait dévier le cours de la rivière Assiniboine pour réduire les risques d’inondation de la ville de Winnipeg.

Les gouvernements fédéral et manitobain avaient accepté de payer 90M$ à un maximum de 7000 personnes, mais l’entente devait être approuvée par un magistrat.

Le juge James Edmond, de la Cour du Banc de la Reine à Winnipeg, a déclaré, vendredi, que l’entente était raisonnable et qu’elle permettait une résolution rapide du conflit.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!