LAVAL, Qc — La Ville de Laval applique des mesures plus contraignantes à la réglementation en vigueur sur les établissements à caractère érotique.

L’adoption par le conseil municipal, mardi soir, d’un projet de modification de règlement interdit désormais à certains établissements de ce genre de maintenir leurs opérations et confine les nouveaux à s’installer dans un quadrilatère précis.

Les nouveaux établissements à caractère érotique sont donc interdits dans l’ensemble des 14 zones industrielles du territoire de la ville, sauf à l’intérieur d’une seule, d’une superficie très réduite, située près de l’intersection des autoroutes 15 et 440.

Parmi les 39 établissements autorisés à Laval, la moitié se sont vu refuser leur renouvellement de permis le 31 décembre dernier, selon ce qu’écrit mercredi Le Journal de Montréal.

Les entreprises érotiques ayant un permis en règle dans les zones industrielles conserveront leurs droits acquis.

Ces changements au règlement sont issus d’un travail instances municipales de Laval, dont le Service de l’urbanisme et le Service de police. Un comité a été créé il y a plus d’un an pour contrer l’exploitation sexuelle des personnes d’âge mineur à Laval.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!