Jacques Boissinot Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

LA MALBAIE, Qc — Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le sommet du G7, qui aura lieu dans la région de Charlevoix en juin prochain, représente une occasion d’avoir «des conversations franches et ouvertes en vue de bâtir un monde plus vert, plus égal et plus prospère».

Il a souligné que la région de Charlevoix est un symbole du message que le Canada veut envoyer au reste du monde, soit qu’il est «non seulement possible, mais nécessaire de trouver un équilibre entre la croissance de l’économie et la protection de notre environnement», a précisé M. Trudeau.

Le Canada occupe la présidence du G7 pour toute la durée de 2018 et le gouvernement a choisi comme principaux thèmes l’égalité des genres, les énergies propres et les emplois d’avenir.

Justin Trudeau, qui assistait, mercredi soir, au Gala «Charlevoix reconnaît» organisé par la Chambre de commerce de Charlevoix, a dit avoir choisi cette région pour le caractère chaleureux de l’endroit.

«Je voulais que les dirigeants fassent l’expérience de votre accueil légendaire. Je voulais qu’ils se sentent chez eux», a-t-il déclaré, ajoutant être «très fier d’emmener le monde au Québec».

Pour le remercier de réunir le G7 à La Malbaie, la Chambre de commerce a décerné à Justin Trudeau un prix honorifique de «Grand bâtisseur».

Le premier ministre a d’ailleurs mis l’accent sur les retombées économiques que peut entraîner un événement d’envergure mondiale comme un sommet du G7.

«Toute la région profitera d’une grande visibilité sur la scène mondiale qui entraînera des retombées économiques pour les entreprises locales et les citoyens. Restaurateurs, hôteliers et commerçants, nombreux sont ceux qui en bénéficieront», a insisté Justin Trudeau.

Un tel événement nécessite toutefois une grande préparation, a rappelé le premier ministre en soulignant particulièrement l’importance de la sécurité.

«Nous devons collaborer avec les citoyens et les intervenants de la région pour identifier les besoins en matière d’infrastructures et effectuer des ajustements. Nous avons déjà commencé le travail de préparation et je tiens à vous assurer que ce travail se fait toujours en collaboration avec la communauté», a indiqué le chef libéral.

À Québec, jeudi

Jeudi, le premier ministre doit se rendre à Québec pour rencontrer le maire Régis Labeaume et répondre aux questions du public dans une école secondaire dans le cadre de sa tournée de plusieurs villes à travers le pays.

Justin Trudeau a déjà participé à des rencontres populaires dans la région d’Halifax ainsi qu’à Hamilton et à London, en Ontario.

Selon lui, ces assemblées publiques lui offrent plus de temps pour expliquer ses décisions que lorsqu’il répond aux questions des médias ou aux députés à la période des questions aux Communes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!