Denis Beaumont/Métro

HALIFAX — Des cris ont fusé dans le port d’Halifax, vendredi, lorsque le NCSM Charlottetown a été aperçu à son retour d’une mission de six mois à l’étranger.

La frégate, basée à Halifax, est rentrée au pays après avoir pris part à une série d’exercices en mer Baltique et en mer Méditerranée dans le cadre de l’opération de l’OTAN baptisée Reassurance.

Des dizaines de familles étaient rassemblées sur le quai; certaines personnes brandissaient des pancartes et interpellaient les membres d’équipage qui étaient montés sur le pont pendant que le bateau accostait.

Plus tôt cette semaine, le NMCS St. John’s et ses 240 membres d’équipage ont quitté le port d’Halifax en direction de la Méditerranée, pour prendre le relais du NCSM Charlottetown.

Après son déploiement en août 2017, le NMCS Charlottetown a participé à deux exercices majeurs, travaillé en collaboration avec 13 navires et visité 11 ports.

Une déclaration transmise par la Défense nationale stipule que ces exercices ont renforcé la capacité «des nations alliées à combiner leurs ressources internationales afin de mener à bien et de façon efficace des opérations maritimes conjointes».

Le NCSM Charlottetown a aussi participé à une opération pour renforcer la sécurité et faciliter les activités économiques des navires civils dans la mer Méditerranée, où il a interpellé 82 navires.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!