THE CANADIAN PRESS Jagmeet Singh et Gisèle Dallaire.

JONQUIÈRE, Qc — Le caucus du Nouveau Parti démocratique (NPD) aura finalement lieu mercredi et jeudi à Ottawa. Le parti avait été contraint d’annuler la rencontre qui devait se tenir à Saguenay, à compter de mardi, en raison des conditions météorologiques difficiles.

Quatre députés néo-démocrates sur les 44 ont réussi à se rendre à Saguenay lundi, alors que trois de leurs collègues sont restés coincés à Montréal.

Les députés québécois François Choquette et Brigitte Sansoucy de même que les députés Scott Duvall et Erin Weir, respectivement de l’Ontario et de la Saskatchewan, sont tous arrivés lundi avant la tempête.

«Il y a des choses qu’on ne peut pas changer», s’est exclamée Brigitte Sansoucy, croisée au hasard dans le couloir de l’hôtel.

Une rencontre qui était prévue en marge du caucus entre le député Scott Duvall et des retraités de Sears, de Rio Tinto et d’Abitibi-Consolidated a tout de même eu lieu mardi après-midi. Celui-ci leur a détaillé le projet de loi C-384 qu’il a déposé en novembre pour que leur régime de retraite soit mieux protégé en cas de faillite de leur employeur.

Plusieurs vols en direction de Montréal et de Bagotville avaient été annulés la veille en raison de la tempête, forçant le parti à reporter son caucus puisque trop de députés n’auraient pu se rendre à Saguenay à temps.

Les députés de la Colombie-Britannique, Peter Julian, Kennedy Stewart et Don Davies, qui avaient atterri à Montréal lundi, ont vu leur vol vers Bagotville être annulé. Ils ont dû passer la nuit à Montréal.

La Presse canadienne a réussi à joindre Peter Julian mardi en fin de journée alors qu’il venait de prendre place à bord d’un avion pour se rendre à Ottawa.

«On est dans notre cinquième tentative de partir de Montréal et on espère que ça va être la bonne», a-t-il raconté.

«On est un pays d’hiver et ça arrive parfois en janvier, a-t-il ajouté en riant. C’est dommage que ça soit arrivé cette semaine malheureusement parce que j’avais vraiment hâte de retourner à Chicoutimi.»

M. Julian a déjà habité dans la région quelques années pour y apprendre le français.

«Malheureusement, la tempête a eu un impact impressionnant sur les déplacements de nos députés dans le reste du Canada», a déclaré le chef du parti, Jagmeet Singh.

«Je suis extrêmement déçu qu’on ait été dans l’obligation de reporter notre visite à Saguenay. J’avais très hâte de revenir dans la région, surtout après avoir été si bien accueilli à l’automne», a-t-il ajouté.

Le Bloc québécois maintient son caucus à Saguenay

Les députés du Bloc québécois maintiennent pour l’instant leur caucus dans la région mercredi et jeudi, malgré les avertissements de tempête hivernale, de pluie verglaçante ou de neige qui étaient toujours en vigueur mardi avant-midi pour de nombreuses régions de la province.

Le Bloc a prévu pour mercredi une dizaine de visites avec des intervenants locaux, dont des visites de la base militaire de Bagotville et du port de Saguenay ainsi qu’une rencontre avec le Syndicat des travailleurs forestiers.

Les députés du NPD et leur chef devaient pour leur part tenir une activité de réseautage avec des citoyens de la région mercredi.

Les partis fédéraux se préparent pour l’élection partielle à venir dans la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord laissée vacante par l’ex-député libéral Denis Lemieux. Celui-ci avait annoncé sa démission en novembre en citant des raisons familiales.

Lors des dernières élections générales, en octobre 2015, Denis Lemieux avait ravi la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord au député sortant du Nouveau Parti démocratique, Dany Morin.

Il l’avait emporté avec 31,1 pour cent des voix contre 29,7 pour cent pour son adversaire néo-démocrate. Le Bloc québécois était arrivé en troisième position avec 20,5 pour cent des suffrages exprimés, suivi du Parti conservateur avec 16,6 pour cent.

Le Parti conservateur est le seul à avoir déjà choisi son candidat. Il s’agit de Richard Martel, un ex-entraîneur de la Ligue de hockey junior majeure bien connu dans la région. M. Martel est actuellement commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey.

Le gouvernement libéral a jusqu’au 2 juin pour annoncer la date de cette élection partielle.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!