La Presse Canadienne/Graham Hughes Philippe Couillard

QUÉBEC — La circonscription libérale de Richmond aura un nouveau député le 1er octobre.

La députée de cette circonscription de l’Estrie depuis 2012, Karine Vallières, a choisi de ne pas solliciter un nouveau mandat.

Mère de deux adolescentes de 13 et 15 ans, la députée qui aura bientôt 40 ans explique sa décision par le besoin de se rapprocher de sa famille après quelques années de vie politique trépidante.

En entrevue téléphonique, Mme Vallières a dit que la décision était déchirante parce qu’elle adorait sa vie de députée, mais que l’appel de la famille a été plus fort.

Fille de l’ex-ministre Yvon Vallières, élu dans Richmond à répétition pendant 34 ans, elle a baigné dans le milieu politique depuis toujours. Elle connaît bien les bons et les moins bons côtés du métier, dont l’absence prolongée de la maison.

Son départ pourrait bien être temporaire car elle n’exclut pas un retour en politique active un jour. «Ca m’habite tellement. C’est une seconde nature pour moi», dit-elle.

Le choix a été d’autant plus déchirant que selon elle sa réélection ne posait pas problème, Richmond ayant toutes les chances de demeurer dans le giron libéral en octobre.

Mme Vallières était l’adjointe parlementaire du premier ministre Philippe Couillard dans les dossiers jeunesse.

Elle est aussi très active dans la promotion des femmes en politique. À cette fin, depuis deux ans, elle dirige un comité parlementaire qui vise à définir les moyens concrets de favoriser la participation d’un plus grand nombre de femmes à la politique active.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!