Aaron Vincent Elkaim / La Presse Canadienne Patrick Brown

TORONTO — L’ancien chef progressiste-conservateur de l’Ontario a déclaré mardi être reconnaissant du soutien qu’il a reçu depuis sa démission, survenue il y a un mois dans la foulée d’allégations d’inconduite sexuelle à son endroit.

Patrick Brown a partagé un court message sur Twitter, mardi après-midi. C’était sa première prise de parole depuis qu’il a quitté son poste.

M. Brown a vigoureusement nié les allégations dont il fait l’objet, qui ont été rapportées par le réseau CTV News, mais qui n’ont pas pu être vérifiées indépendamment par La Presse canadienne.

Il a réitéré ces propos dans son micromessage, affirmant qu’il applaudissait le mouvement #Moiaussi (#MeToo), mais que les «fausses allégations sabotaient ce beau travail».

Il a assuré que «la vérité sortira».

Sa démission a plongé les progressistes-conservateurs dans la tourmente à la fin du mois de janvier, forçant le parti à se choisir un chef intérimaire et à organiser une course à la direction quelques mois avant les élections générales du mois de juin.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!