Justin Tang Justin Tang / La Presse Canadienne

TORONTO — La fille de l’ancien premier ministre Brian Mulroney affirme que même si les Canadiens parlent beaucoup de son père, c’est en fait sa mère qui lui a enseigné le conservatisme.

Caroline Mulroney, candidate à la direction du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, estime que l’expérience d’immigrante de sa mère a formé ses propres opinions politiques.

L’avocate torontoise raconte avoir discuté avec sa mère de l’impact qu’une carrière politique peut avoir sur une famille, puisqu’elles sont toutes deux mères de quatre enfants.

Mme Mulroney a parlé de sa famille lors d’un important rassemblement de conservateurs à Ottawa, vendredi, se présentant comme un nouveau visage de la politique en Ontario, où une élection provinciale aura lieu en juin.

Les progressistes-conservateurs ontariens choisiront un nouveau chef en mars, à la suite du départ de Patrick Brown, qui a dû démissionner après que des allégations d’inconduite sexuelle eurent été faites à son endroit, accusations qu’il a vigoureusement niées.

Mme Mulroney juge que les conservateurs ontariens doivent ratisser large et accueillir des opinions diversifiées.

Elle minimise le fait qu’elle n’a pas d’expérience politique, affirmant que les Ontariens veulent quelque chose de complètement différent après 15 ans de gouvernement libéral.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!