OTTAWA — Le crédit d’impôt remboursable destiné aux travailleurs et aux familles de travailleurs à faible revenu sera bonifié dans le budget fédéral de la semaine prochaine, mais le gouvernement libéral aimerait surtout qu’il soit davantage connu du grand public.

L’Agence du revenu du Canada lancera une campagne de sensibilisation pour faire mieux connaître cette «prestation fiscale pour le revenu de travail». On estime que ce crédit d’impôt remboursable n’est utilisé que par 85 pour cent environ des Canadiens qui y auraient droit.

Une analyse interne conclut que ce taux est attribuable notamment au fait que ceux qui remplissent eux-mêmes leurs déclarations de revenus ne sont pas toujours au courant de l’existence de la prestation fiscale. Par contre, ceux qui se font aider par un logiciel ou un spécialiste ne peuvent habituellement pas passer à côté.

L’Agence du revenu du Canada lancera donc à l’échelle nationale une nouvelle version d’un programme déjà testé au Nouveau-Brunswick, pour tenter d’augmenter la visibilité de la prestation. On avait alors inséré dans les trousses d’impôt en version papier un dépliant qui faisait état de la prestation. Le gouvernement croit que le recours au crédit d’impôt pourrait avoir augmenté de 35 pour cent au Nouveau-Brunswick grâce à cette mesure.

Les libéraux ont promis l’automne dernier d’injecter cette année 500 millions $ afin de bonifier la prestation fiscale pour le revenu de travail. Des observateurs croient que le gouvernement assouplira les critères d’admissibilité au crédit d’impôt remboursable.

Contrairement au crédit d’impôt non remboursable, qui réduit le montant d’impôt à verser au fisc, un crédit d’impôt remboursable peut être accordé même si la personne n’a pas d’impôt à payer.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!