MONTRÉAL — La coroner en chef du Québec, Catherine Rudel-Tessier, a ordonné la tenue d’une enquête publique concernant le décès de Lyndia Hamel dans un centre de thérapie pour les dépendances à Trois-Rivières.

Le rapport d’investigation du coroner Pascal Pelletier sur ce décès, survenu le 27 décembre 2016, avait soulevé plusieurs questions.

La femme de 21 ans était décédée d’une surdose de drogue et le coroner avait conclu à une mort accidentelle.

Après coup, un témoin avait raconté à Radio-Canada que la jeune femme avait notamment tenu des propos suicidaires peu avant son décès.

Dans son communiqué diffusé jeudi, le Bureau du coroner indique que l’enquête publique doit permettre de faire la lumière sur les circonstances ayant mené au décès de Mme Hamel. Une enquête du coroner vise justement à formuler des recommandations, le cas échéant, pour mieux protéger la vie humaine dans de semblables circonstances.

La date et le lieu de l’enquête publique n’ont pas encore été dévoilés. L’enquête publique sera confiée à Me Karine Spénard.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!