MONCTON, N.-B. — Les deux agents correctionnels qui font face à des accusations criminelles à propos de la mort d’un détenu en mai 2015 au Pénitencier de Dorchester, au Nouveau-Brunswick, reviendront au tribunal le 28 mars prochain.

La cause judiciaire des agents Alvida Ross, 48 ans, Mathieu Bourgoin, 31 ans, était de retour en Cour provinciale, à Moncton, lundi. Ils sont tous deux accusés d’homicide involontaire et de négligence criminelle pour la mort en détention de Matthew Hines, qui était âgé de 33 ans.

Peu avant son décès, le détenu avait été aspergé à répétition de gaz de poivre mais la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait ensuite conclu que M. Hines n’avait pas été victime d’un acte criminel.

Cependant, le Bureau de l’enquêteur correctionnel a soutenu par la suite que le personnel carcéral avait utilisé une force qui n’avait pas été nécessaire et qu’il avait mal réagi à l’urgence médicale qui avait suivi.

Lors de sa mort, Matthew Hines purgeait une peine de cinq ans d’emprisonnement pour divers crimes, dont le vol.

Service correctionnel Canada signale qu’Alvida Ross et Mathieu Bourgoin sont présentement en congé administratif.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!