Archives Métro

MONASTERY, N.-É. — La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a ouvert une enquête pour trouver les personnes qui ont tracé des graffitis haineux près d’une école de la Nouvelle-Écosse fréquentée par de nombreux Autochtones de la communauté micmaque.

Les graffitis ont été peints lundi soir dernier, entre 20h00 et 21h00, sur un autobus scolaire et un panneau près de l’école East Antigonish Education Centre/Academy située à une trentaine de kilomètres au nord-est d’Antigonish. Le territoire de la Première Nation Paqnkek est situé près de cette école.

La GRC considère que les graffitis étaient racistes et insensibles aux cultures autochtone et afro-néo-écossaise. Ils comprenaient des jurons et des commentaires insultants.

La police invite toute personne possédant des renseignements sur cet incident à les communiquer au District d’Antigonish de la GRC. Si les renseignements permettent une arrestation ou le dépôt d’accusations, une récompense en argent pourrait être versée.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!