CALGARY — Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, estime que le Canada doit en faire plus pour resserrer l’écart qui persiste entre le salaire des hommes et celui des femmes et leur participation à la population active — même s’il reconnaît que l’atteinte de la parité sera difficile.

Lors d’un discours devant la chambre de commerce de Calgary, mercredi, le ministre Morneau a indiqué que les données étaient étonnantes, puisqu’elles révèlent que les femmes ne gagnent toujours que 88 cents pour chaque dollar de salaire horaire gagné par un homme, en moyenne.

Selon lui, le Canada ne devrait se contenter ni de sa huitième position sur la liste des 29 pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) au chapitre du taux de participation à la population active ni de sa 15e position en ce qui a trait à l’égalité des salaires.

M. Morneau croit qu’il sera difficile de resserrer l’écart entre le taux de participation des hommes à la population active (70 pour cent) et celui des femmes (61 pour cent). Il calcule cependant qu’une réduction de la moitié de cet écart permettrait d’ajouter deux pour cent au produit intérieur brut.

Le budget de 2018 de M. Morneau, dévoilé à la fin février, a beaucoup insisté sur l’égalité des sexes. Il comprenait notamment l’introduction d’un congé parental de cinq semaines pour les pères afin d’encourager un meilleur partage des responsabilités parentales.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait de la question de l’égalité des sexes un point central de sa plateforme libérale, ainsi qu’un thème important de sa présidence du G7.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!