SASKATOON — La police de Saskatoon a procédé à l’arrestation de trois personnes en lien avec deux décès par surdose de cocaïne qui aurait été mélangée à du fentanyl.

Les victimes sont décédées au cours de la fin de semaine. Afin de prévenir d’autres surdoses, les autorités ont pris la décision de diffuser le nom de la rue et le numéro de téléphone du présumé trafiquant qui aurait vendu la drogue.

Le directeur de la police de Saskatoon, Dave Haye, a reconnu que c’est la première fois, à sa connaissance, que les autorités étaient forcées de dévoiler ce genre d’informations personnelles.

En conférence de presse, Dave Haye a dit agir dans l’intérêt de la sécurité du public.

Les trois hommes arrêtés proviennent tous de l’extérieur de la province. Ils font face à des accusations en lien avec le trafic de stupéfiants et la possession d’armes. Des accusations d’homicide involontaire pourraient s’ajouter.

Au moins six cas de surdoses ont été rapportés au cours de la fin de semaine. Un homme et une femme sont décédés, alors qu’une troisième victime repose dans le coma.

La mise en garde à la sécurité du public publiée par la police demande de ne pas consommer la cocaïne achetée du vendeur appelé «Lil Joe» ou «Joe Bro», dont le numéro de téléphone est 306-881-7300.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!