FREDERICTON — Le gouvernement du Nouveau-Brunswick versera 250 000 $ dans le Fonds d’éducation et de sensibilisation en matière de cannabis et il encourage la population à s’inscrire pour participer à un comité consultatif qui déterminera comment l’argent sera dépensé.

Le cannabis à des fins récréatives sera légalisé plus tard cette année et la ministre des Finances de la province, Cathy Rogers, estime qu’il est important d’être socialement responsable et de réduire les risques pour les jeunes.

La province a signé des ententes avec quatre producteurs de cannabis pour qu’ils versent deux pour cent de leurs revenus bruts dans le fonds.

Puisqu’il reste encore quelques mois avant que le produit ne soit vendu, le gouvernement injecte de l’argent dès maintenant dans le programme pour qu’il commence incessamment.

Le comité consultatif sera formé de sept membres, dont le président de la Société de gestion du cannabis et trois autres fonctionnaires. Les autres membres proviendront du public.

Le gouvernement encourage les Néo-Brunswickois à poser leur candidature pour faire partie du comité.

«Le comité consultatif du Fonds d’éducation et de sensibilisation en matière de cannabis sera chargé de donner des conseils sur les projets qui pourraient être financés par le fonds», a déclaré Mme Rogers dans un communiqué.

«J’encourage les parties et les personnes intéressées par la responsabilité sociale des entreprises, la recherche, ou l’éducation et la sensibilisation à soumettre leur nom.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!