THE CANADIAN PRESS

MONTRÉAL — Les plongeurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont terminé leurs recherches dans la rivière des Prairies, mardi après-midi. Le SPVM a indiqué qu’à moins qu’ils obtiennent de nouveaux renseignements, il n’y aura pas de nouvelles plongées.

Le garçon de 10 ans est porté disparu depuis maintenant une semaine.

C’était la première fois que les plongeurs étaient à l’oeuvre depuis que le petit Ariel a quitté sa résidence, le 12 mars, pour se rendre chez un ami.

Le sergent Manuel Couture a indiqué mardi que les plongées sont difficiles non seulement à cause du froid, mais aussi à cause de la glace et de la neige, qui bloquent la lumière sous l’eau.

Les policiers ont jusqu’ici visité les résidants du quartier à la recherche d’indices, et ils ont mobilisé chevaux, chiens, véhicules tous-terrains et hélicoptère pour ratisser le secteur.

Les recherches sur le terrain continuent

La semaine dernière, des policiers ont fait du porte-à-porte, ont fouillé des terrains, en plus d’utiliser des chevaux, l’unité canine, des véhicules tout-terrains, ainsi qu’un hélicoptère pour effectuer les recherches dans le quartier Ahunstic-Cartierville. Lundi, l’hélicoptère de la Sûreté du Québec (SQ) a survolé le secteur pendant plus d’une heure et les policiers ont continué leur porte-à-porte.

Le poste de commandement mobile du SPVM est encore dans le secteur afin de recueillir des informations de la population. Il est stationné près du centre commercial Les Galeries Normandie, sur la rue de Salaberry.

Le père du garçon croit qu’Ariel a été enlevé, et il demande au Service de police de la Ville de Montréal de déclencher une nouvelle alerte Amber — une première alerte avait été lancée après sa disparition, la semaine dernière.

Le sergent Manuel Couture précise que cette décision sera prise par les enquêteurs.

Par ailleurs, la récompense pour toute information permettant de retrouver le garçon atteint maintenant 100 000 $: un homme d’affaires de la région a ajouté 50 000 $.

La police indique qu’elle a reçu jusqu’ici près de 600 informations de citoyens.

Mais la police n’en est pas rendue là pour l’instant, selon le sergent Couture.

«Ce sera aux enquêteurs à déterminer cela. Ils travaillent 24 heures par jour, 7 jours par semaine, ils travaillent vraiment fort, regardent des caméras vidéo. Ils ont parlé à beaucoup de monde, et maintenant ils sont avec les plongeurs et évaluent toutes les possibilités», a-t-il déclaré.

La police a expliqué qu’elle avait levé l’alerte Amber parce que les critères pour la maintenir en place n’étaient plus respectés.

Les autorités disent avoir reçu environ 594 informations du public depuis la disparition de l’enfant.

Le boxeur québécois Adonis Stevenson a remis 15 000 $ à la famille, qui a annoncé une récompense de 10 000 $ à toute personne qui aiderait à retrouver le petit Ariel.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!