JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

Il faudra plusieurs mois pour distribuer les quelque 8 millions $ récoltés jusqu’à maintenant pour les victimes de l’accident d’autocar des Broncos de Humboldt, en Saskatchewan, a indiqué la plateforme GoFundMe, qui héberge cette campagne de financement.

Plus de 100 000 donateurs dans 65 pays ont contribué à la campagne — la plus fructueuse au Canada et parmi les cinq ayant obtenu le plus de succès sur la plateforme. Les dons vont de 5 à 50 000 $ et ont été versés par des individus, des familles, des équipes sportives et des multinationales.

Une porte-parole de GoFundMe n’a pas voulu préciser si l’argent serait versé seulement aux familles des 15 personnes tuées dans l’accident impliquant un camion et un autocar transportant une équipe de hockey junior, ou s’il irait aussi aux 14 blessés.

Une campagne de cette envergure vient avec des défis logistiques certains, et GoFundMe affirme travailler pour s’assurer que tout se fera dans les règles, un processus qui pourrait prendre plusieurs mois.

GoFundMe a des mesures en place pour s’assurer que l’argent va aux bonnes personnes, notamment en transférant les fonds directement aux bénéficiaires d’une campagne plutôt qu’à son organisateur.

La campagne au bénéfice des victimes de Humboldt a été organisée par Sylvie Kellington, une résidante de la ville saskatchewanaise dont le fils a déjà joué avec les Broncos à un niveau inférieur. Selon Rachel Hollis de GoFundMe, les bénéficiaires sont «les responsables de l’équipe des Broncos». Elle note que l’argent se rendra éventuellement aux familles des joueurs des Broncos, tel que promis sur la page de la campagne.

Si des doutes sont soulevés, GoFundMe a une équipe en place pour retenir les fonds jusqu’à ce que les bénéficiaires soient vérifiés «à notre satisfaction», a indiqué l’entreprise dans une déclaration.

«Et il est important de noter que notre plateforme est appuyée par la garantie GoFundMe, ce qui signifie que dans un rare cas où GoFundMe, les forces de l’ordre ou un utilisateur découvrent que des campagnes sont utilisées à mauvais escient, les donateurs obtiennent un remboursement», a ajouté l’entreprise.

————

Les campagnes de sociofinancement les plus fructueuses de GoFundMe au 11 avril 2018:

— Le fonds de défense de la campagne Time’s Up: 21,51 millions $ US

Le fonds sert à faire le lien entre les personnes ayant été harcelées ou agressées sexuellement en milieu de travail et des avocats ou des firmes de relations publiques. La campagne accepte toujours les dons et précise que l’argent sera ultimement administré par le National Women’s Law Center.

— Le fonds pour les victimes de la tuerie de Las Vegas: 11,87 millions $ US

Le fonds a été mis en place pour les victimes de la fusillade du 1er octobre 2017 lors d’un festival de musique country à Las Vegas, où 58 personnes ont été tuées. Le bénéficiaire — le fonds des victimes de Las Vegas — a commencé à distribuer les fonds au début du mois de mars.

— Appui aux victimes de la fusillade du Pulse: 7,85 millions $ US

La campagne vise à appuyer les victimes de la fusillade de juin 2016 au bar Pulse, à Orlando en Floride, où 49 personnes ont été tuées. L’argent a été versé en septembre 2016.

— Le fonds des victimes de l’école Marjory Stoneman Douglas: 6,82 millions $ US

Le fonds a été créé pour appuyer les victimes de la fusillade du 14 février 2018 à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas, à Parkland en Floride, qui a fait 17 morts. La campagne accepte toujours les dons.

— Le fonds pour les Broncos de Humboldt: 8,59 millions $ CAN (environ 6,8 millions $ US)

La campagne en ligne pour les victimes de l’accident d’autocar du 6 avril en Saskatchewan est la plus importante campagne canadienne de la plateforme GoFundMe. La campagne a été lancée le 6 avril et accepte toujours les dons.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!